Observant le monde autour d'elle, Céline Hourcade découvre l'univers du spectacle vivant et des arts plastiques. Donner à voir ces champs d'expression artistique, être messager, fait alors sens. Elle prolonge son regard à l'aide d'une caméra et utilise la vidéo comme médium avec lequel s'opèrent des focalisations, des découpages, des collages… Elle s’investit pendant près de 7 ans, au sein d'associations de promotion des arts vivants :

Pneupno

Asais-ARI

l'Art Hache scène

La Compagnie du Réfectoire

Elle y a appris à voir, penser, donner, de l'humain, des engagements, de l'être…

Parmi ses réalisations audiovisuelles : quelques films personnels avec

Parallaxe (film expérimental, 2008)

Les chantiers Tramasset (documentaire, 2012-2013)

Soft shave (projet sériel de séances filmées de rasage masculin 2012-2013)

captations d’événements :

concert d'Urs Leimgruber & Roger Turner

Didier Lasserre & Thomas Dubois

ou de spectacle vivant, clips promotionnels :

Patrice Caumon

Robert & Mitchum

God is Gay

Einstein on the beach

A travers une pratique artistique, elle cherche à retranscrire le réel avec sa propre voix (elle a découvert le chant avec Denise Laborde, comme essentiel vital) et celle des autres.

Aujourd'hui bricoleuse solitaire, elle s'oriente vers l'écriture documentaire, tout en participant à divers projets collectifs et/ou pluridisciplinaires.

Céline Hourcade, 32 ans, vit à Bordeaux.

http://c-lavision.jimdo.com